La recherche d’un emploi pendant la crise sanitaire

La crise sanitaire due au Covid-19 a suspendu la France et le monde entier durant de nombreuses semaines. Cela n’a pas été sans conséquence pour plusieurs domaines, notamment sur le plan économique et la recherche d’emploi. Peut-on espérer trouver un poste qui convient dans ce contexte difficile et inédit ? Quelles tournures ont pris les politiques de recrutement ?  

Succès, Femme D'Affaires, Carrière, Saut, Risque
source: pixabay

Les recrutements ont ralenti pendant la crise  

Les recrutements ont considérablement été bousculés par la crise, et plus précisément par la période de confinement en France. En mars 2020, Pôle Emploi a enregistré une hausse phénoménale du nombre de demandeurs d’emploi, alors que le nombre d’offres disponibles a nettement diminué. Le volume des offres d’emploi a baissé de 40% depuis le début de la crise sanitaire, tous secteurs et fonctions confondus. Cependant, les recrutements ne sont pas tous suspendus.  

A lire également :

En effet, la direction générale de Pôle Emploi affirme être plus que jamais mobilisée pour faire le point sur les besoins en recrutement des entreprises, surtout dans les secteurs prioritaires. La plupart des entreprises ont été en position de veille. Mais le marché de l’emploi reste bel et bien en marche et s’ajuste en fonction de l’évolution de la situation. Les recruteurs ont mis en place des mesures à opérer dans leurs processus de recrutement et d’intégration afin de rassurer les collaborateurs. 

Les secteurs prioritaires

La crise causée par le Covid-19 a fait émerger des besoins de recrutements dans le domaine de la santé, de l’action sociale et de l’aide à la personne. Ces secteurs ont été particulièrement mis en avant ces derniers mois. Viennent ensuite le commerce alimentaire, l’industrie agroalimentaire et l’agriculture. Ce sont donc les secteurs qui manifestent le plus de besoins de recrutement durant le confinement. Plus de 12 700 offres étaient disponibles le 27 avril 2020 et près de 3 500 recrutements y ont été réalisés, avec les mêmes proportions en CDI et CDD, saisonniers ou non. La dynamique de recrutement d’avant le confinement s’est maintenu dans l’industrie agroalimentaire et les domaines de la pharmaceutique et de la santé qui ont besoin de main d’œuvre qualifiée pour faire face à la demande. 

En parallèle :